Un terrarium étape par étape | Défi Santé Aller au contenu principal

Un terrarium étape par étape

Un terrarium étape par étape

Qui n’a pas besoin d’un peu de verdure chez soi? Mais vous n’avez pas le pouce vert? Tournez-vous vers la fabrication d’un terrarium. C’est peu coûteux et facile à faire. En plus, ça demande peu d’entretien et c’est apaisant à regarder.

Matériel requis

  • Un contenant de verre adapté aux espèces végétales
  • Des roches de drainage
  • Du terreau
  • De la mousse de sphaigne
  • Un entonnoir
  • Des plantes
  • Des pierres décoratives ou du sable fin

Les plantes à privilégier

Pour un terrarium, on choisit de préférence des succulentes («plantes grasses»), qui sont peu exigeantes sur le plan de l’entretien et qui offrent plusieurs jolies variétés. Voici quelques suggestions:

  • crassula
  • sedum
  • echeveria
  • gasteria
  • aloe vera

Vous pouvez aussi opter pour des plantes adaptées à la composition de bonsaï, comme le ficus microcarpa (ginseng), des plantes exotiques, comme le fittonia ou la fougère, ou encore des cactus. Assurez-vous que les variétés de plantes choisies ont des besoins similaires en eau et en lumière.

Marche à suivre

  1. Déposez les roches de drainage dans le fond du contenant et ajoutez la mousse de sphaigne. Ces deux éléments aident à recueillir le surplus d’eau lors de l’arrosage.
  2. Placez le terreau pour plantes grasses légèrement humidifié par-dessus la mousse de sphaigne. Les couches de terre et de mousse combinées ne devraient pas dépasser le tiers de l’espace de votre vase.
  3. Introduisez les plantes dans votre terrarium, sans trop surcharger l’espace. Commencez par les plantes les plus grosses.
  4. Ajoutez ensuite un peu de terreau entre les plantes avec l’entonnoir.
  5. Ajoutez les accessoires: pierres décoratives, sable fin.
  6. Admirez le résultat!

Entretien du terrarium

La bonne nouvelle avec le terrarium, c’est qu’il ne demande pratiquement pas de soins. Parfait pour ceux qui n’ont pas le pouce vert, ou qui ont des animaux domestiques qui s’obstinent à ruiner leurs efforts d’horticulteur en herbe avec les plantes d’intérieur en pots. Avec un terrarium, plus de souci!

  • Arrosez-le au besoin et laissez sécher la terre entre les arrosages. Bien souvent, une fois par mois suffira. 
  • Ne l’exposez pas directement au soleil. À cause du contenant en verre, les plantes risqueraient de brûler.
  • Taillez au besoin les plantes à croissance rapide.
  • Nettoyez régulièrement les plantes en enlevant les feuilles et les tiges mortes afin d’éviter la prolifération de bactéries et de moisissures.

Voilà! Un petit coin de verdure à l’intérieur, qui vous rendra zen dès que vous poserez les yeux sur lui.